Que soigner avec l’homéopathie ?

Après ma dernière lettre, les grands principes de l’homéopathie ne devraient plus avoir de secrets pour vous…

J’aimerais vous parler aujourd’hui des possibilités qu’elle offre. Elles sont en effet beaucoup plus importantes qu’on ne le pense. L’homéopathie peut en réalité soigner à peu près toutes les maladies courantes, quels que soient l’âge et la condition physique :

  • Les maladies et douleurs banales
  • Les problèmes digestifs
  • Les difficultés respiratoires
  • Les problèmes ORL, cutanés, vasculaires
  • Les douleurs de tous types sont accessibles à cette thérapie.

Les problèmes psychiques aussi :

  • Les peurs
  • Les angoisses
  • Les insomnies légères ou même certains dérèglements profonds de la personnalité en relèvent également.

L’homéopathe moderne n’hésitera pas un instant à associer si besoin les médicaments classiques (allopathiques) aux médicaments homéopathiques. Cela permettra souvent d’en réduire la dose, donc de limiter la possible survenue d’effets secondaires et d’améliorer le résultat final.

Faut-il être médecin pour utiliser ces remèdes ?

En théorie, tout le monde peut « prescrire » de l’homéopathie, car les médicaments homéopathiques sont pour la plupart délivrés sans ordonnance. L’automédication est également possible.

La prescription médicale permet en France, et pour un grand nombre d’entre eux, un remboursement par l’assurance maladie qui pourra être complété par celui des mutuelles.

La prescription médicale offre également au patient une sécurité complémentaire car le médecin, formé à l’élaboration d’un diagnostic, est plus apte que tout autre à connaître les possibilités et les besoins spécifiques de chacun. Il est aussi à même d’évaluer les risques à ne pas préférer un traitement classique, les avantages et les expériences d’associations de traitements…

Est-ce vraiment efficace ?

L’homéopathie est-elle vraiment efficace ? Cette question-là est centrale et n’a pas fini de faire couler de l’encre. Les détracteurs de cette pratique qui se présentent comme des rationalistes n’ont pas fini de s’opposer à ses défenseurs. Les farouches opposants ne manquent pas. Il suffit de consulter leurs articles [1]  [2]  [3]sur Internet pour s’en convaincre.

Ses partisans [4]  [5] ne sont pas moins nombreux. Un rapport publié récemment par le laboratoire Boiron [6] (qui certes n’est pas neutre dans ce débat !) a démontré l’efficacité de l’homéopathie sur diverses pathologies comme la grippe ou les intoxications.

Il est vrai que les méthodes habituelles [7] d’évaluation de l’efficacité des médicaments ne peuvent que difficilement être utilisées pour valider les remèdes homéopathiques. Cela permet aux détracteurs de dire qu’ils ne sont pas plus efficaces que de l’eau ou un placebo.

En retour, il y aurait beaucoup à dire sur la réalité thérapeutique du placebo [8] qui concerne l’une ou l’autre médecine (allopathie comme homéopathie). Mais aussi sur les grandes études dites « multicentriques » qui ont autorisé la mise sur le marché de médicaments dangereux, même mortels. Combien de médicaments a-t-on autorisés pour soigner de pseudo maladies [9] au bénéfice des seuls laboratoires, et combien de médicaments sont-ils prescrits par des médecins, bien que leur intérêt soit de plus en plus discuté ? Je pense notamment aux statines [10] contre la mortalité cardiovasculaire à propos desquels les publications du Pr Philippe Even [11] et du Dr de Lorgeril [12] firent grand bruit. Mais il y en a beaucoup d’autres…

Un argument inattendu en faveur de l’efficacité de l’homéopathie : d’après les chercheurs de l’Ecole nationale vétérinaire de Maison-Alfort [13], les traitements homéopathiques seraient efficaces sur les animaux dont on ne suspecte pas qu’ils puissent être sensibles à l’effet placebo !

Personnellement, et avec bien d’autres confrères généralistes, pédiatres, gynécologues, gériatres… j’en observe les effets depuis de nombreuses années.

Alors, efficace ou non ? Placebothérapie ou réalité pharmacologique ?

Le Pr Lucien Israël, qui n’a jamais été un défenseur des médecines dites « douces », avait coutume de dire : « Si l’homéopathie permet de calmer l’anxiété légitime des patients cancéreux et de leur éviter d’abuser de certains anxiolytiques ou antidépresseurs [14] souvent néfastes, alors elle a sa place dans une thérapie globale de la maladie. »

Primum non nocere [15] !

Malheureusement et contrairement à l’ouverture d’esprit de Lucien Israël, le débat et les mentalités médicales actuelles confirment que rien n’a beaucoup changé depuis 1665, quand Molière écrivait sa pièce « L’amour médecin » [16] où il fustigeait l’esprit des médecins d’alors.

Mais j’espère que cette lettre contribuera, à dose homéopathique, à ouvrir votre esprit sur cette pratique et sur toutes les thérapies complémentaires à la médecine traditionnelle…

À très bientôt et continuez à bien surveiller votre messagerie !

Docteur Dominique Rueff




N'hésitez pas à commenter la lettre de ce jour ci-dessous. Veuillez cependant noter que, en raison du très grand nombre de commentaires, le Dr Rueff ne pourra pas vous répondre individuellement.


Une réponse à “Que soigner avec l’homéopathie ?”

  1. Me HENNE MONIQUE dit :

    C’est très intéressant car l’homéopathie est formidable ,voilà plus de 30 ans que je l’emploie et même les animaux
    sont réceptifs à ça , car cela soigne en ne provoquant pas de divers douleurs autour comme l’allopathie .
    L’homéopathie soigne divers choses ,j’ai des livres afin de voir ce qu’il faut , de plus on voit également sur internet
    le remède que l’on peut avoir besoin ,cela aide ceux qui ont le cancer ,de la cruralgie peut être aidée en 10 minute la douleur disparait (kamia en 5 ch et gélsémiun en 5 ch ) c’est un exemple comme beaucoup d’autres on saigne du nez
    Phosphorus en 7 ch ,moi l’homéopathie j’adore pour moi c’est miraculeux et je ne veux pas me soigner autrement .
    même pour la grippe chose que je fais depuis 30 ans et je n’ai jamais eu une grippe en prenant avant toutes les semaines Sérum de Yersin en 15 ch (dose ) et influenzinum 15 ch ( dose ) à alterner chaque semaine et voilà .
    BRAVO L’HOMEOPATHIE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *