Voulez-vous vieillir en bonne santé ?

Chère amie, cher ami,

Comme je vous le disais il y a quelques temps, personne ne rêve en soi d’être centenaire ou supercentenaire, ces personnes qui atteignent des âges allant au-delà des 110 ans. Pour la majorité d’entre nous, ce qui est important n’est pas la longévité en soi, mais bien la longévité en bonne santé.

Année après année, l’espérance de vie dans nos sociétés ne cesse d’augmenter. On le doit d’abord, il ne faut pas l’oublier, aux immenses progrès de la médecine néonatale, à l’hygiène et aux traitements de certaines maladies chroniques qui ont eu un fort impact sur la longévité.

Pourtant, quand on visite un grand-oncle dans une maison de retraite, quand on observe la plupart des autres pensionnaires qui atteignent les 80 ans ou les 90 ans, peut-on vraiment considérer qu’ils ont vieilli en bonne santé ?

Il ne faut pas le nier, certains traitements appliqués depuis des décennies altèrent sensiblement la « bonne santé » de ceux qui les suivent.

Voyons quelques exemples :

  • Les traitements contre l’hypertrophie prostatique affectent la sexualité masculine.
  • Les traitements hormonaux de la ménopause ne sont pas sans danger pour toutes les femmes s’ils ne sont pas très sérieusement surveillés.
  • Les traitements dits « anticholestérol » sont souvent mal supportés : fatigue et surtout douleurs musculaires.
  • Les traitements contre l’anxiété et l’insomnie altèrent la mémoire s’ils sont trop prolongés.
  • Les antidépresseurs dont la prescription est fréquente chez les personnes âgées provoquent de nombreux effets secondaires.
  • Certains antidiabétiques affectent sérieusement la fonction rénale.
  • De nombreux médicaments altèrent les fonctions hépatiques. C’est le cas de nombreuses molécules contre la douleur (antalgiques) comme le paracétamol qui est une des grandes causes d’insuffisance hépatique.
  • La plupart des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont mal supportés au plan digestif : ils provoquent douleurs et brûlures de l’œsophage et de l’estomac…
  • Les différentes prothèses, dont la principale est celle de hanche, ne sont pas un soin mais un palliatif.

C’est un vieux souvenir qui me fait sourire aujourd’hui quand j’y repense. Je me rappelle le slogan que criaient les étudiants en médecine, en mai 68 : « La médecine ne soigne pas, elle répare ». Finalement, ce n’était pas si faux !

Et vous, que pensez-vous de tout cela ?

Avez-vous envie d’être « réparé », en étant prisonnier de médicaments dont beaucoup altèrent notre vitalité quand ce n’est pas notre conscience, notre mémoire ou nos capacités cognitives ?

L’idéal consisterait donc à optimiser sa longévité avec le moins de médicaments possible et, ce n’est pas une boutade, de mourir le plus brutalement possible, en bonne santé, du moins le lendemain d’une période de bonne santé.

Mais comment atteindre cet objectif ?

En prenant sa santé en main, le plus tôt possible, par la nutrition, la gestion de son stress et de son état d’esprit, et toutes les précautions que l’on peut prendre pour se protéger de la pollution, des agressions infectieuses…

Bref, une prévention active consistant à équilibrer au mieux tous ses systèmes de défense.

Mais rappelons-le : il n’est jamais trop tard, ni d’ailleurs jamais trop tôt !

Ainsi l’optimisation de la longévité peut commencer à tout âge : elle n’est ni l’apanage de la pédiatrie, et ne doit en aucun cas être celle de la gériatrie.

Elle suppose une vision globale de la santé qui devrait être celle d’une médecine de qualité, toutes spécialités confondues.

Vous l’avez compris, il y a énormément de choses à dire. Ce n’est pas pour rien que dix ans d’étude (au minimum) sont nécessaires pour devenir médecin.

Et en ce qui me concerne, je dois bien dire que mes quarante ans de pratique médicale et de spécialisation, m’ont appris bien des choses.

Je voudrais prendre le temps de vous parler de tout cela. Ce sera l’objet des lettres que je vais vous envoyer. Surveillez bien votre messagerie !

Bien à vous

Docteur Dominique Rueff




N'hésitez pas à commenter la lettre de ce jour ci-dessous. Veuillez cependant noter que, en raison du très grand nombre de commentaires, le Dr Rueff ne pourra pas vous répondre individuellement.


11 réponses à “Voulez-vous vieillir en bonne santé ?”

  1. Étienne H dit :

    Pourquoi blablatez-vous comme des camelots ou des politiciens dans vos messages vocaux et dans vos vidéos ? Ça me gonfle ; je préfère les textes ! Je sais en comprendre les intelligences et …. les bêtises.

    • api dit :

      j’aurais 95 ANS EN AVRIL PROCHAIN
      JE SUIS TOT ALEMENT OPERATIONNEL
      IL FAUT EVIDEMMENT DE BONS GENES ET DU BON SENS POUR SE NOURRIR
      JAMAIS FUME FAIT TENNIS SPORT ET SKI JUSQUE 83 ANS §§§
      ET TRAVILLE JUSQUA 70 ANS §§§

  2. le breton dit :

    moi aussi je préfère les textes
    l’oral est trop lent ……. je n’ai ni le temps ni le courage de l’écouter jusqu’au bout .

  3. lamarque dit :

    J’aurai veilli en bonne santé si je n’avais pas rencontré une tique puis des médecins incompétents sur la maladie de LYME depuis 9 ans. Maintenant je suis truffée de bactéries vicieuses qui sont rentrées dans mes globules rouges et mes neurones, le foireux test ELISA fait pour les souches américaines, affichant « négatif ». My God, je n’en peux plus …je ne sais qui croire à part 2 machines allemandes, ni quoi faire, Help !

    • garreau-viallon dit :

      BONJOUR, si vous le pouvez acheter le livre : MEDICAL MEDIUM écrit par Anthony WILLIAM (vendu sur amazon) ce n’est pas du tout sectaire, c’est un homme qui est medium et travaille pour des hopitaux entre autres pour aider les médecins à découvrir l’origine de maladies auto-immunes. Il est très connu; Ce livre parle entre autre de la maladie de lyme ou il donne des infos très intéressantes avec des recommandations de traitement. d’autre part en décembre j’ai vu une émission sur la 2 qui parlait de l’histoire d’un ado qui avait cette maladie et qui s’est retrouvé interné en psychiatrie car les médecins des hôpitaux ne voulaient pas reconnaître sa maladie. Les parents ont fait appel au Dr Christian PERONNE qui l’a guéri rapidement. voilà j’espère vous aider avec ces infos

  4. hélène dit :

    Je n’aime pas du tout ces vidéos, trop longues : donc, au fait et au faits rapidement sur ce que cvous proposez !

  5. ZABBAN Marie dit :

    J’ai compris que le Dr Rueff avait eu son cabinet médical sur Cannes. J’habite à Cannes depuis quelques années et suis à la recherche d’un médecin qui pratiquerait le même genre de médecine. Pourriez-vous m’aider dans cette recherche svp?
    Un grand merci!
    Bien a vous.
    MZ

  6. VIOLA Salvatore dit :

    il y a environ 40 ans, quand je pratiquais encore le judo, j’avais eu un accident et je fus mis à l’hôpital, en surveillance continue pendant trois jours, en m’empêchant de dormir et même de fermer les yeux. les vertèbres cervicales étant bien abimées.
    On m’avait dit qu’à partir de l’âge de 50 ans, j’aurai une vie difficile avec : douleurs à la tête, vertiges …
    cela commence à venir mais avec un décalage de presque 20ans car j’approchais les 70 ans. je me suis alors pris en soin moi-même avec les plantes conseillées par Santé Nature Innovation ; infusions quotidiennes avec : sauge, fleurs de camomille, l’ortie et en plus : l’harpagophytum . j’ai pris l’habitude de me nourrir avec surtout beaucoup de plantes vertes et diminuer beaucoup la viande. Au bout de environ 8 mois, je me sens alors bien soigné. même si par moments les petites douleurs de l’arthrose reviennent, elles ne restent que quelques minutes et disparaissent. j’avais envie de témoigner de cela.

  7. anne marie dit :

    mon mari est traité par hormonotherapie et radiothérapie pour un cancer de la prostate
    son moral est bas . Peut -il prendre des gélules de Millepertuis pour ameliorer son moral?
    Quel labo commercialise ces gélules?
    merci pour votre réponse et tous vos bons conseils

  8. Moulin Robert dit :

    je suis sous anticoagulant type ELIQUIS 25 mg 2 fois par jour est ce que je peux utiliser les huiles essentielles ou pouvez vous m indiquer 1 autre médicament ou un complément allimentaire.Merci

  9. Grapin dit :

    J’ai78 ans fait un infactus a56 ans j’ai divers medicaments pour cela en plus je suis depressif depuis 20ans donc anti depresseurs que faut t’il faire merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CES DÉCOUVERTES QUE VOUS DEVEZ ABSOLUMENT CONNAÎTRE

Ce fabuleux livre a changé la vie de milliers de personnes…

…Et pourtant il est INTROUVABLE dans le commerce.

Recevez EN CADEAU chez vous ce livre au format papier.

45 percées historiques de santé naturelle sur les sujets suivants : cancer, arthrose, Alzheimer, prostate, hypertension, cholestérol, Parkinson et bien d’autres encore…