Cinq Tibétains

Pourquoi je fais l’arbre chaque matin

Chère amie, cher ami,

Il y a bien longtemps que je voulais vous entretenir des aventures du Colonel Bradford.

Légendaires ou réelles, elles nous sont racontées dans un ouvrage de Peter Kelder datant de 1939. Sa première édition française date de 1985 ; elle fut un immense succès.[1]

Selon son auteur, le Colonel Bradford serait un officier de l’armée britannique ayant voyagé, au début du XXème siècle, aux confins de l’Himalaya.

L’officier y aurait appris cinq exercices fondamentaux de yoga auprès de moines retirés dans des monastères de l’Himalaya, pratiqués pendant des générations et tenus secrets jusqu’à leur révélation par Bradford.

Le titre français du livre est « Cinq Tibétains, le secret de la jeunesse et de la vitalité ».

L’édition française de ce livre contient une préface très intéressante, sur laquelle je veux m’arrêter.

On la doit au célèbre chirurgien américain Bernie S. Siegel, qui se fit connaître par la publication en 1988 de « Love, Medicine and Miracles ». Ce livre resta 1 an à la neuvième place des best-sellers du New York Times.

Siegel est le promoteur de la « visualisation positive » de l’efficacité du système immunitaire, avec pour but d’améliorer le pronostic de nombreuses maladies, dont le cancer.

Les idées de Siegel n’ont pu être vérifiées de façon strictement scientifique. Mais il est difficile de les rejeter en bloc. Tous les soignants qui se sont intéressés au cancer auront par exemple constaté que les patients qui cultivaient leur moral, et se faisaient aider sur le plan psychologique, semblaient avoir un meilleur pronostic que les autres.

J’ai vérifié ce même fait à plusieurs reprises, sans pouvoir en expliquer le mécanisme. J’irais même plus loin en affirmant que les patients qui sont accompagnés par des proches ayant eux-mêmes des pensées positives et optimistes évoluent effectivement mieux que d’autres.

Siegel achève sa préface par ces lignes : « Et pour finir, rappelez-vous toujours que vous êtes la source de la fontaine de jouvence. Vous êtes aux commandes, c’est vous qui détenez le pouvoir d’activer les mécanismes de la vie et de la mort dans votre corps. Je ne le dis pas pour vous culpabiliser, mais pour vous rendre conscient de votre pouvoir.

         N’attendez pas de frôler la mort pour vous éveiller à la vie. Commencez dès maintenant à vivre pleinement et à mettre en route le processus de rajeunissement. »

Vieillir, hélas ! disait mon père c’est le seul moyen que j’ai trouvé de ne pas mourir jeune.

Cette citation de Daniel Pennac[2] me semble aller de pair avec une autre citation de Jonathan Swift[3] : « Tout homme désire vivre longtemps mais aucun ne veut être vieux ».[4]

Je répondrais à Swift qu’on peut être vieux à tout âge et que, dès lors que nous prenons conscience de notre vieillissement et de son issue nous pouvons mettre raisonnablement en œuvre ce qui nous maintiendra le plus longtemps en bonne santé et en forme.

Commune à toutes les approches « anti-vieillissement » se trouve le facteur de la « non sédentarité ». Vous avez remarqué que je ne dis pas : « faites du sport » car le sens de cette injonction n’est pas évident. Il y a tellement de façons de faire du sport et, ainsi de se faire du bien…ou du mal.

Je vous l’avais raconté je crois, avec mes antécédents cardiovasculaires j’essaye de pratiquer régulièrement (quand il ne fait pas trop chaud) des séances de vélo statique avec des programmes variés ou de piscine en nageant, à mon rythme et selon ma forme, quatre nages en une heure.

Mais ici je veux vous parler de…

La jouvence au saut du lit

Petit rappel : je conseille toujours de bien s’hydrater au réveil avant de faire sa gym puis de faire un bon petit déjeuner[5].

« Les 5 Tibétains » est un « plus » dont j’ai observé les remarquables effets pour moi-même, quand je les réalise régulièrement. Ses effets, je les note beaucoup plus encore chez des personnes de mon entourage, ainsi que des patients dont je connais l’obstination. Ils en constatent les effets tant sur leur forme physique que psychique… mais en prenant beaucoup moins de temps.

Car il suffit pour les pratiquer de rester pieds nus au saut du lit, avec comme seul accessoire un tapis et un coussin pour la tête. De prendre quelques minutes chaque jour pour vous permettre d’augmenter votre énergie toute la journée, mieux régulariser votre poids, votre transit, améliorer votre forme psychique, soulager certaines douleurs articulaires et, finalement, « vous sentir plus jeune ».

Les « 5 Tibétains » : gymnastique ou yoga ?

Bradford est-il le fruit d’une pure imagination romanesque ou un personnage ayant réellement existé ? Ce n’est pas, à mon avis, l’essentiel.

Gymnastique ou yoga, qu’importe. C’est le résultat qui compte. Le « Colonel » nous parle de « rajeunissement » grâce aux Cinq Tibétains.

Pour ma part, et je ne cesse de le marteler à toute personne dépassant la quarantaine, c’est du maintien de la masse musculaire qu’il s’agit.

Et en la matière il n’y a pas plus de deux façons de l’envisager :

  • L’apport en protéines est fondamental. Le petit déjeuner avec l’œuf ou d’autres protéines que l’on peut préférer est le moment de choix pour le réaliser. Bien entendu, personne ne doit s’obliger à consommer des protéines animales et les protéines végétales ont certains avantages.
  • La mobilisation de vos muscles est le second outil. Il y a peu, nos prédécesseurs sur terre ne connaissaient ni les ascenseurs, ni les escaliers mécaniques, ni l’abondance alimentaire permanente, ni le chauffage central. Les conditions de vie les contraignaient à marcher et à grimper plus que nous.

Des muscles flasques et une diminution significative de la fermeté et de la masse musculaire, c’est le propre du vieillissement. Vous le ralentirez grâce à de bons apports en protéine et un corps en mouvement.

Pour moi le « secret » « Cinq Tibétains » consiste en une mobilisation précise et en douceur de l’ensemble de ses muscles, de ses tendons et de ses articulations qui vous conduira, à condition de les réaliser régulièrement à maintenir votre force musculaire et votre mental.

Alors ces « 5 Tibétains » ?

Vous trouverez sur le net de multiples descriptions[6] et vidéos[7] de ces exercices. Je vous propose de vous y référer et vous recommande le lien « domyos » que je trouve clair et précis. Je ne ferai pas mieux et ce n’est pas mon but.

C’est mon expérience et mon vécu personnels que j’ambitionne de vous confier.

D’abord ces 5 exercices (ou rites, selon certains) ne vous apporteront un résultat que si vous les pratiquez chaque matin. La régularité, la « ritualité » du début de votre journée est également un facteur de santé. Commencez progressivement par 3, puis 5, puis 7…jusqu’à 21 répétitions de chaque exercice (si vous y arrivez) et faites à votre rythme.

Si, de temps en temps vous êtes fatigué(e), ne faites que 3 ou 5 répétitions, mais essayez de vous y tenir.

Si certains d’entre eux vous semblent difficiles au départ, ne forcez pas.

Le premier exercice : faites le « derviche-tourneur ». Pratiquez pieds nus ou sur un tapis et tournez, dans le sens des aiguilles d’une montre, les bras tendus et les mains faces vers le sol. Commencez par 6 à 10 tours, en respirant lentement puis essayer de tourner jusqu’à ce qu’un vertige vous vienne. Lorsque c’est le cas, arrêtez-vous en plaçant les mains jointes devant votre poitrine ou, si besoin, asseyez-vous. Vous pouvez faire cet exercice plusieurs fois dans la journée, vous ne tarderez pas à constater qu’il augmente rapidement la vitalité et la forme psychique.

A propos du second exercice je n’ai pas grand-chose à ajouter aux excellentes descriptions qu’on trouve sur « domyos ». Je vous conseille simplement de bien garder les mains à plat sur le sol, de placer un petit coussin sous votre tête, de plier les jambes au début si vous avez des difficultés, de bien ramener la tête vers le menton quand vous soulevez les jambes et surtout d’inspirer en les levant et d’expirer en les reposant sur le sol. Cet exercice renforce les muscles du cou, du dos et les abdominaux.

Le troisième exercice doit être pratiqué immédiatement après le second. C’est le plus facile à exécuter. Personnellement je m’agenouille devant mon lit, le menton sur la poitrine. Puis j’expire profondément en relevant la tête, en me cambrant au maximum en arrière, en rentrant le ventre, les mains placées, en arrière sur les fesses. J’inspire en ramenant le menton vers la poitrine. Cet exercice stimule les fléchisseurs des hanches, la sangle abdominale et le cou. En théorie il stimulerait également le thymus, la thyroïde et les surrénales.

Le quatrième exercice peut sembler, du moins au début, le plus difficile à réaliser correctement. Commencez bien assis, jambes tendues, le menton sur la poitrine, mains à plat, les doigts en avant puis soulevez la poitrine et le bassin en inspirant, et, rejetant la tête en arrière. Essayez de mettre le dos et la poitrine parallèles au sol formant un angle droit avec les genoux. Revenez assis en inspirant. Cet exercice renforce les épaules et le bas du dos, les fessiers, le cou et les genoux.

Le cinquième exercice est bien connu des pratiquants de yoga. Il n’est pas difficile à pratiquer et on en sent rapidement les bénéfices. Mettez vous à 4 pattes, les mains et les pieds à une distance d’environ 60 cm, puis rejetez le bassin en arrière et formez une sorte de « V » en rentrant la tête. Tournez bien les épaules vers l’extérieur pour libérer les omoplates. Laissez retomber le bassin en relevant la tête au maximum dans une position qui ressemble à celle du cobra et en inspirant profondément.

Cet exercice est apaisant. Il fortifie les bras, le dos, les épaules et les muscles arrière des jambes.

A la fin vous pouvez vous reposer sur les genoux, la tête posée sur le sol entre les bras et faire quelques respirations.

En fonction du nombre de répétitions, la pratique de ces 5 exercices ne vous prendra que 5 à 15 minutes.

Certains les font matin et soir, personnellement je ne les fais que le matin. Mais j’éprouve du plaisir à répéter dans la journée l’exercice 1 et 5 ainsi que le petit plus que je vais maintenant vous décrire.

Le petit « plus » personnel

Certains, avant de commencer les exercices, font une classique « salutation au soleil »[8] que connaissent tous les pratiquants, même débutants de yoga.

Sur les conseils d’une amie qui enseigne le yoga j’ai pris l’habitude, avant le premier exercice de faire « l’arbre ».

Ne riez pas, c’est très sérieux.

Cette posture met en mouvement tous les centres de l’équilibre et témoigne, si vous la réalisez correctement, d’une bonne synchronisation de vos centres de l’équilibre et d’une bonne circulation vasculaire cérébrale.

Je trouve qu’elle éveille la conscience et remet bien le cerveau en route après une bonne nuit de sommeil. Les descriptions[9] et vidéos ne manquent pas. Je vous propose de vous y référer[10].

Un conseil : si vous en avez besoin, prenez, au départ, appui sur un dos de chaise et enfin lâchez le. Il est important de fixer votre regard sur un point fixe à l’horizontal. Sur la jambe tendue, faites glisser doucement le pied de l’autre jambe en inspirant. Commencez par remonter jusqu’à la cheville, puis, essayez le genou et enfin la cuisse. Tentez la posture 1 ou 2 minutes sur chaque jambe. Quand vous serez très à l’aise, essayez les yeux fermés, mais c’est beaucoup plus difficile.

Quelques conseils de prudence

Je partage pour finir quelques conseils de prudence du médecin américain Jeff Migdow[11] :

  • Concernant le premier exercice: abstenez vous en cas de vertiges de Ménière, de grossesse avec nausées et si vous avez eu une attaque cardiaque dans les trois derniers mois, demandez une autorisation de le pratiquer à votre cardiologue.
  • Ne pratiquez pas le deuxième exercice en cas de douleurs lombaires ou cervicales, d’hernie hiatale importante, d’hypertension traitée médicalement ou si vous avez eu un infarctus récent.
  • On retrouve les mêmes contre-indications pour le troisième exercice que, de plus, on ne recommande pas aux femmes enceintes.
  • De même pour le quatrième exercice avec en plus une grande prudence en cas de pathologies des vertèbres cervicales, dorsales et lombaires.
  • Il en est de même pour le cinquième exercice dont vous devez, en plus, vous abstenir en cas d’intervention abdominale récente.

J’ai constaté qu’au début de ces pratiques vous pourriez observer rapidement des signes de désintoxication de l’organisme : changement d’odeur de la transpiration ou des urines, éruption cutanée ou une fatigue passagère.

Ne vous découragez pas !

Augmentez lentement le nombre d’exercices et les bienfaits ne tarderont pas à se faire sentir. N’hésitez pas à boire un bon quart ou tiers de litre d’eau pure et filtrée, dès le réveil et avant la pratique des 5 exercices.

En conclusion

N’espérez ni n’attendez par cette seule technique un « rajeunissement » miracle. Mais si vous prêtez attention :

  • à l’ensemble des conseils nutritionnels que je vous propose, notamment dans mon programme Les Trésors de Santé de Dominique Rueff pour diminuer l’inflammation globale de l’organisme et remédier aux déficiences nutritionnelles majeures,
  • si vous adaptez cette pratique à votre condition physique personnelle, vous ne tarderez pas à en récolter les bénéfices tant au plan physique que psychologique !

Docteur Dominique Rueff

 

 

 

 

 


[1] Vous le trouvez facilement dans la collection « J’ai lu ».

[2] La fée Carabine 1987

[3] Ecrivain anglais du XVII ème siècle connu pour ses « Voyages de Gulliver »

[4] Page 15 des « Cinq Tibétains » édition française avril 2017

[5] https://www.lettre-docteur-rueff.fr/petit-dejeuner-2017-2/ et https://www.lettre-docteur-rueff.fr/coup-de-rouge-petit-dejeuner.

[6] https://www.google.fr/search?q=5+Tib%C3%A9tains&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0ahUKEwi3yPv2m-_bAhUC7RQKHcryB_UQsAQIeQ&biw=1536&bih=732, https://www.domyos.fr/conseils/5-tibetains-secrets-vitalite-a_175908

[7] https://www.youtube.com/watch?v=FTgs8vR9XA8, https://www.youtube.com/watch?v=ekhhp78S6r0

[8] https://www.yay-yoga.com/single-post/Salutation-au-Soleil, https://www.youtube.com/watch?v=WHLnMU7lmFk

[9] https://www.google.fr/search?q=posture+de+l%27arbre+en+yoga&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0ahUKEwiemZ3W0fPbAhWIthQKHQ-LDwsQsAQIaQ&biw=1536&bih=683&dpr=1.25

[10] https://www.youtube.com/watch?v=t8KXifZclxM, https://www.youtube.com/watch?v=jsg3KJDr8c4,   et https://www.youtube.com/watch?v=MNGM6Nk9LQE

[11] Holistic Medicine, Lenox, MA ; www.rhythmscenter.com
Prana Yoga Teacher Training Director, NYC, www.facebook.com/pranayoganyc
Reiki Usui Master, Lenox, MA & NYC,
Yoga & Holistic Health Workshops



N'hésitez pas à commenter la lettre de ce jour ci-dessous. Veuillez cependant noter que, en raison du très grand nombre de commentaires, le Dr Rueff ne pourra pas vous répondre individuellement.


13 réponses à “Cinq Tibétains”

  1. sautif dit :

    Très intéressant, je vais l’essayer car je suis très douloureux, avec paresthésies, douleurs, contractions musculaires dos er épaules. Aucun médecin ne m’a trouvé une quelconque maladie. Si, mon médecin traitant d’il y a quatre ans m’a dit sur un ton sec et tranchant limite agressif que je n’avais « rien ».
    une autre méthode très efficace et agréable, c’est l’AQUAGYM et la natation.

  2. Odile GERINGER VAZ dit :

    MERCI !Remarquables , Cher Docteur Rueff , toutes les richesses que contiennent vos lettres emplies de bon sens , d’esprit d’analyse et de synthèse. Vous êtes un humaniste !
    Et je me régale de vous lire à chaque fois …. surtout lorsque j’apprends encore des petites choses bien concrètes et tout aussi pratiques. …. pour moi qui ai travaillé et oeuvré toute ma vie dans le domaine de l’équilibre du corps et de l’âme. A la retraite depuis 3 ans ….je poursuis ce chemin . Cordialement.

  3. Morin dit :

    Bonjour
    en ce qui me concerne je pratique IAM , technique initiée par AMMA : un mélange d’exercices de yoga, de respiration et de visualisation . Cela dure 20 mn
    Depuis que je pratique tous les matins , je n’ai plus de douleurs au bas du dos au réveil (douleurs persistantes depuis plusieurs années )

  4. yveline roques dit :

    De bonnes explications mais en arrivant au bout, je m’aperçois que hélas il y a de nombreuses contre-indications – j’ai déjà essayé mais je n’arrive pas à faire correctement car problèmes de dos , je comprends maintenant pourquoi –
    Pour les vidéos, ayant de nombreuses coupures, j’aimerais trouver une barre temps en-dessous car je dois recommencer au début et je ne finis jamais la lecture

  5. gerard dit :

    tres bonne présentation, merci de faire connaître ces mouvements indispensables qui résument le meilleur de toutes gymnastiques ,,,et que pratiquent nos animaux avec sagesse

  6. Dominique LAMBIN dit :

    Si je ne conteste pas les résultats que peuvent apporter ces exercices, je mets quand même en garde ceux qui souhaitent les pratiquer en cas de pathologies de la colonne vertébrale et articulaires. Par exemple, l’exercice proposant de relever à partir du sol les membres inférieurs tendus vers le tronc peut créer des hernies discales lombaires. Le bras de levier est trop grand et les muscles psoas très sollicités. J’appuie mes propos sur ma pratique de kinésithérapeute.

    • Dominique Rueff dit :

      Il faut le faire la tête sur un coussin et bien la relever en relevant les jambes, avec un sol matelassé si besoin et en pliant un peu les jambes en cas de douleur

  7. DD dit :

    A la lecture de ces exercices, je me suis dit super ! Mais au vu des contre-indications, notamment pour l’hypertension artérielle, ma joie est très vie redescendue. Dommage ! 🙁

  8. daniel thomaS dit :

    Bonjour Docteur
    est ce que le fromage bleu est bon pour notre flore intestinale?
    en lisant plusieurs articles=cles relatifs aux probiotiques.
    merci
    meilleurs sentiments
    daniel thomas depuis la thailande.

  9. Lucille Potvin dit :

    Bonjour Dr. Rueff,

    Quelle belle lettre! J`apprécie beaucoup le contenu de cette lettre qui nos ramène à notre propre responsabilité de faire des choix pour nous garder en bonne santé et en bonne forme, et de se donner les moyens de les inclure à notre rituel quotidien.

    Merci pour cette mine d`or d`information concrète.

    Bonne journée à vous.

  10. Anne-Marie Ricard dit :

    Bonjour Docteur
    Vos conseils sont précieux. J’ai pratiqué les 5 tibétains complets(malgré une scoliose connue depuis l’enfance) chaque jour pendant presque 2 ans, en constatant une belle énergie. Je pratiquais aussi le Tai Chi. Début 2017, douleurs lombaires fortes, cruralgie, etc. Octobre 2017, neurochirurgie pour 2 hernies discales, et arthrodèse de deux vertèbres lombaires. 3 mois de rééducation ! Aujourd’hui je marche bien, et j’ai repris doucement le Tai Chi.
    Au vu de vos recommandations, je vais reprendre le premier exercice des tibétains, en le faisant précéder de l’arbre.
    Encore merci.
    Anne-Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *