Vaccination Covid : mes conseils pour mieux la tolérer

Chère amie, cher ami,

Je tiens à remercier ici toutes celles et ceux qui ont fait des commentaires positifs à ma précédente lettre « La fracture vaccinale, un danger pour la démocratie »[1].

Je reste cependant conscient qu’il faudra aider un certain nombre d’entre vous, qui, pour diverses raisons, ne pourront pas ou ne voudront pas attendre pour se faire vacciner.

Il existe des solutions dans divers domaines afin de mieux préparer la vaccination, d’en diminuer les risques d’effets secondaires ou de traiter ces effets au cas où vous en seriez atteint. C’est ce que je vais aborder.

Mais d’abord un petit rappel

J’ai déjà parlé de toutes les mesures que l’on peut individuellement envisager afin de stimuler notre système immunitaire pour faire en sorte de ne pas tomber malade, ou, si l’on tombe malade, de l’être le moins possible.

Je vous renvoie donc à cette lettre publiée en mai 2020[2] où je vous conviais, avec ou sans vaccin, à une prévention nutritionnelle active que nous pouvons tous suivre facilement.

Une alimentation saine, variée et riche en polyphénols (fruits rouges, thé vert…) est vivement recommandée, ainsi qu’une pratique régulière d’un exercice physique de votre choix, afin de booster votre système immunitaire.

Bien entendu, aucune de ces mesures ne donne une « assurance tous risques » et il faut les assortir de toutes les mesures classiques de distanciation et d’hygiène, mais je peux vous assurer que, dans mon entourage informé de ces données, je n’ai pas rencontré de personnes gravement malades.

Mais le vaccin, contrairement à ce que répètent les « pseudo-experts » des chaînes de télévision, n’est pas non plus une « assurance » de ne pas contracter ni transmettre la maladie[3].

D’ailleurs, le ministre de la Santé britannique ne vient-il pas de contracter le varient Delta après une double vaccination ?

Je précise que n’aborderai pas, dans cette lettre, les propositions de prévention ou de traitement par des médicaments seulement disponibles sur ordonnance, qu’il est formellement déconseillé de prendre en automédication.

Si vous envisagez de vous faire vacciner

Il est important de préparer son corps à la vaccination. Essayez de vous détoxiquer en allégeant votre alimentation et en diminuant vos apports de viande et de produits transformés. Commandez les produits que je vais vous conseiller suffisamment tôt avant la date prévue de votre vaccination, car certains peuvent mettre quelques jours à vous parvenir.

Sachant que le vaccin, parce qu’il va vous faire sécréter dans l’organisme cette fameuse protéine Spike, va en quelque sorte « mimer » la maladie, il serait bon de préparer votre système immunitaire à cette situation.

L’homéopathie en prévention

Je vous propose de commencer par les produits homéopathiques qui sont essentiels et que vous trouverez dans les pharmacies que je vous indique en fin de lettre, où il vous faudra les commander à l’avance.

Mon confrère Laurent Hervieux a mis au point un mélange de souches diluées à la 200e dilution korsakovienne[4], qui a évolué en fonction des différents symptômes rencontrés depuis le début de la pandémie.  Il s’agit de phosphorus, bryonia, eupatorium, arsenicum album, justicia, gelsemium, antimonium tartaricum, beryllium, ammonium sulfuricum, et crotalus. Ce mélange est présenté sous forme de tube de granules, et je vous conseille d’en prendre 3 granules le soir, un soir sur deux. Il s’agit de remèdes qui préviennent à la fois les risques de problèmes respiratoires, inflammatoires et d’hypercoagulation, puisque nous savons maintenant que le Covid est aussi une maladie qui provoque des thromboses.

À ce propos, si vous avez le moindre doute sur votre état vasculaire, je vous conseille, un mois avant et trois mois après la vaccination, d’ajouter :

  • matin et soir, 10 gouttes de Cornus Sanguinea (cornouiller) en macérat glycériné, que vous trouverez sur Internet ou dans les herboristeries ;
  • matin et soir, 10 gouttes sur la langue du mélange des « 4 venins », fabriqué par le laboratoire Weleda, que vous pouvez commander dans toute pharmacie. Il s’agit de : Crotalus Horridus D20, Lachesis D12, Naja Tripudians D10 et Vipera Torva D30.

Vous pouvez également faire pratiquer un examen sanguin, les D-dimères[5], afin de pouvoir, par la suite, surveiller l’évolution de votre coagulation. Si vos D-dimères sont augmentés, soyez prudent !

Mais le plus important à ce stade est de commander, en dilution 200K, des « isothérapiques » du vaccin que l’on va vous injecter. Il s’agit de dilution homéopathique du vaccin. Vous en prendrez une dose la veille du vaccin, et une seconde dose 28 jours plus tard ou la veille de la seconde dose.

On peut aussi, comme le font une majorité de médecins homéopathes, proposer en plus :

  • 3 jours avant la vaccination, une dose de SILICEA 9CH ;
  • 2 jours avant la vaccination, une dose de THUYA 9CH ;
  • la veille de la vaccination, une dose de NUX VOMICA 9CH.

Les compléments alimentaires en prévention

Sur le plan nutritionnel, prévoyez au moins 12 semaines avant la vaccination de faire mesurer votre taux plasmatique de vitamine D, et de vous supplémenter s’il est inférieur à 100 nanogrammes/ml de sang, avec, au choix :

Par la suite, n’hésitez pas à surveiller votre taux et à vous supplémenter si besoin, car un bon taux de vitamine D est une protection fondamentale contre toutes les infections virales.

Ensuite, un mois avant la date prévue pour l’injection, et jusqu’à un mois après (au moins), pensez à stimuler vos défenses immunitaires en prenant 1000 milligrammes de vitamine C matin et soir, avec, au choix :

Ajoutez à cela :

  • 1 gélule, matin et soir de QUERCETINE qui a, elle aussi, des propriétés antivirales particulières[6];
  • du magnésium sous forme de bisglycinate, au moins une gélule de 120 milligrammes aux trois repas, que vous trouverez dans tous les laboratoires de compléments alimentaires et en pharmacie.
  • Du zinc également sous forme de bisglycinate, à raison d’une gélule dosée à 15 milligrammes, 2 à 3 fois par jour. Sachez que le zinc exerce des fonctions antivirales importantes.

Je propose souvent deux autres complexes, avec le même « timing » :

  • le premier pour stimuler et préparer votre flore intestinale : 1 gélule le matin d’IMMU-BIOTIQUES ;
  • le deuxième pour stimuler le système immunitaire, il s’agit d’un mélange de champignons spécifiques anti-infectieux, le MYCO-DEFENSES.

Si vous pensez devoir détoxiquer votre organisme, je vous conseille de prendre dans les jours qui précèdent et les quatre semaines qui suivent la vaccination :

  • 1 gélule matin et soir de VITAL DETOX;
  • 1 gélule 2 à 3 fois par jour de N-ACETYL-CYSTEINE;
  • 2 gélules le matin de GLUTATHION-R ou, pour celles et ceux qui ont du mal à avaler les gélules, 2 comprimés perlinguaux, une heure après les 3 repas, de L-GLUTATHION REDUIT SUBLINGUAL. Pour toutes les propriétés du glutathion, je vous renvoie à la lettre que j’ai publiée en juillet 2021[7].

Si, malgré la mise en place de toutes ou une partie de ces mesures (principalement les isothérapiques, les vitamines C, D, et le zinc) vous avez des effets secondaires suite au vaccin, voici ce que vous pourriez envisager de faire.

Que faire en cas d’effets secondaires ?

Ils sont nombreux et bien décrits[8], souvent bénins, mais parfois graves pouvant conduire au décès, le plus souvent par thrombose ou atteinte cardiaque.

De plus, on peut légitimement penser qu’ils sont probablement sous déclarés, certains d’entre nous ne les ayant pas signalés à leur médecin (ou le médecin n’ayant pas jugé bon de les signaler sur les sites référents[9]).

  • Douleur persistante au point d’injection avec picotements et douleurs dans le bras, parfois prémices de crampe ou de paralysie ;
  • Fièvre, courbatures, frissons, nausées, céphalées et fatigue extrême pendant une durée d’un à cinq jours ;
  • Fatigue prolongée, baisse des capacités cognitives et intellectuelles, perte du goût et/ou de l’odorat parfois pendant plusieurs mois ;
  • Risque de syndrome de Guillain Barré, en particulier avec le vaccin Janssen[10].

La pharmacovigilance sur les vaccins a enregistré en France, au 3 juin 2021 (ANSM) 37 850 effets indésirables, dont : 

  • 11 270 effets indésirables graves, comprenant au moins 820 décès
  • 694 AVC graves
  • 379 pronostics vitaux engagés
  • 209 paralysies de Bell graves[11]
  • 46 syndromes de Guillain Barré

N’oublions pas qu’à ce jour, nous n’avons aucune donnée qui permettrait de prévoir des risques à moyen et à long terme.

Après la vaccination, pour éviter douleur et inflammation au point d’injection, vous pouvez faire un cataplasme d’argile sur la zone, de 2 cm d’épaisseur et de 5 à 10 cm de diamètre, à changer toutes les 2 heures.

Pour parer aux éventuels effets secondaires, continuez à prendre les produits recommandés ci-dessus :

  • la préparation de dilutions homéopathiques en 200K à raison de 3 granules 3 fois par jour pendant 3 jours, puis 3 granules une fois par semaine pendant toute la durée des symptômes ;
  • l’isothérapique du vaccin : 1 dose en 200K rapidement après la vaccination, puis 1 dose en MK 7 jours plus tard, et ensuite 1 dose en XMK 14 jours plus tard ;
  • du glutathion, en doublant voire quadruplant les doses que j’ai mentionnées ci-dessus ;
  • au moindre risque de trouble de la coagulation (sauf si vous prenez un traitement anticoagulant), n’hésitez pas à prendre immédiatement 10 à 15 gouttes de bourgeons de cornouiller et de la préparation des 4 venins que j’ai décrite ci-dessus, avec :
  • SURAMINE D6, 5 granules 3 fois par jour (en cas de problèmes pulmonaires) ;
  • STANNUM METALLICUM 4CH, 5 granules une fois par jour, (également en cas de problèmes pulmonaires) ;
  • KALI PHOSPHORICUM D6, 3 granules 3fois par jour (en cas d’épuisement physique ou psychique).

En cas de grande fatigue, d’intolérance à l’effort et de problèmes pulmonaires, commencez par le GLUTATHION-R jusqu’à 2 grammes par jour et N-ACETYL CYSTEINE jusqu’à 6 gélules par jour en cas d’essoufflement et de difficultés respiratoires, avec 15 gouttes matin et soir de bourgeons de Cornus Sanguinea et du complexe 4 venins de Weleda pour limiter les risques d’hypercoagulation et de thrombose.

En cas de fatigue prolongée et/ou de somnolence, de perte du goût et/ou de l’odorat :

  • doublez les doses de zinc et de vitamine C ;
  • SUPER OMEGA 3, 1 à 2 capsules par jour, pour diminuer l’inflammation ;
  • ACIDE ALPHA R-LIPOÏQUE, 1 gélule matin et soir[12] dans le même but ;
  • NADH 2 à 4 gélules par jour[13], pour la fatigue ;
  • ACETYL L-CARNITINE, jusqu’à 6 gélules par jour[14] également pour la fatigue.

En cas de fatigue, d’essoufflement et de risque cardiovasculaire ou de troubles du rythme cardiaque, suivez les mêmes mesures avec, en plus, une capsule de coenzyme Q10 UBIQUINOL 100 au cours d’un repas, ou pour ceux qui ont du mal à avaler les gélules, 1 sachet UBIQUINOL 100 sur la langue à distance d’un repas.

En cas d’écoulement nasal, problèmes ORL, rhume et rhinite (variant Delta), prenez ANDROGRAPHIS en extrait standardisé, 2 à 3 gélules par jour, avec le traitement homéopathique habituel.

En cas de troubles cognitifs, suivez les mêmes mesures qu’en cas de fatigue, avec, en plus, ATTENTIV’ VITALL, 1 à 2 gélules par jour. Ce remède contient de la scutellaire, aussi appelée Huang qin dans la tradition chinoise, qui possède des propriétés apaisantes et toniques, et du bacopa, qui contribue aux bonnes performances cognitives. 

En cas de troubles digestifs avec diarrhée :

  • Charbon végétal (dans toutes les pharmacies) 1 à 3 cuillères à café par jour, avec éventuellement la même dose d’argile verte et fine ;
  • GEMMO COMPLEXE INTESTINS, 2 à 6 gélules par jour ;
  • LACTOBACILLUS RHAMNOSUS, 1 gélule par jour à distance de l’argile et du charbon.

En conclusion, si vous vous faites vacciner, et selon si vous souffrez de certaines comorbidités vasculaires, immunitaires ou neurologiques, n’hésitez pas à mettre en œuvre tout ou en partie ces mesures. Elles sont sans aucun risque et ne nécessitent aucune prescription. En cas de symptômes persistants en post-vaccinal ou post-Covid, je vous conseille de maintenir ces supplémentations pendant au moins un mois ou plus si les symptômes n’ont pas disparu.

Cependant, prévenez votre médecin afin que ces supplémentations n’interfèrent pas avec d’autres médicaments qui pourraient vous être conseillés, ou certains traitements comme les anticoagulants et/ou les corticoïdes.

Permettez-moi un souhait : celui de ne n’avoir pas besoin de ces conseils.

Prenez bien soin de vous,

Docteur Dominique Rueff


P.S. : Vous pouvez commander certaines des souches homéopathiques citées, notamment les isothérapiques du vaccin, dans l’une des pharmacies ci-dessous, qui vous les enverront par la Poste :

  • Pharmacie des Archers : 03 26 55 30 00
  • Pharmacie GAL : 04 67 67 02 14
  • Pharmacie Hildegard : 00 32 22 15 37 12 

[1] https://www.lettre-docteur-rueff.fr/la-fracture-vaccinale-un-danger-pour-la-democratie/

[2] https://www.lettre-docteur-rueff.fr/deconfinement-noubliez-pas-votre-immunite/

[3] « Covid-19. La vaccination empêche-t-elle la transmission et l’infection ? Ce que disent les études », Ouest-France, 13 juillet 2021

[4] Elles sont réalisées à l’aide d’un seul flacon. Korsakov estimait que lorsque le flacon est vidé de la substance initiale, il reste par adhérence aux parois une goutte de liquide suffisante pour préparer la deuxième dilution.

[5] Les D-dimères résultent de la dégradation de la fibrine des caillots. La fibrine est une protéine impliquée dans la coagulation sanguine. La présence de D-dimères à un taux élevé dans le sang signale l’existence d’une activation de la coagulation et de la formation de caillots ou de thrombus.

[6] https://www.lettre-docteur-rueff.fr/pour-vous-rebooster-pendant-lhiver-prenez-soin-de-vos-capillaires/

[7] https://www.lettre-docteur-rueff.fr/les-fantastiques-pouvoirs-du-glutathion-et-son-action-sur-le-covid-19/

[8] https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-maladies/2686947-effet-secondaire-vaccin-covid-pfizer-moderna-astrazeneca-janssen-2-injection-duree-france-myocardite/

[9] https://ansm.sante.fr/documents/reference/declarer-un-effet-indesirable

[10] https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-maladies/2711595-syndrome-guillain-barre-covid-vaccin-johnson-janssen-symptomes-traitement-sequelles/

[11] La paralysie faciale de Bell (un type de paralysie du nerf facial) est une faiblesse ou paralysie soudaine des muscles d’un côté du visage due à un trouble du 7e nerf crânien.

[12] https://www.lettre-docteur-rueff.fr/des-boucliers-naturels-au-quotidien/

[13] https://www.nutrition-conseil.com/produit/attentiv-vital-60-comprimes-secables/ et https://www.lettre-docteur-rueff.fr/nadh-deuxieme-partie/

[14] https://www.lettre-docteur-rueff.fr/l-carnitine-pour-vos-muscles-et-votre-coeur/




N'hésitez pas à commenter la lettre de ce jour ci-dessous. Veuillez cependant noter que, en raison du très grand nombre de commentaires, le Dr Rueff ne pourra pas vous répondre individuellement.


32 réponses à “Vaccination Covid : mes conseils pour mieux la tolérer”

  1. louboutin dit :

    Bonjour ,
    Je rebondis sur la vaccination :
    sauriez vous quel est le taux d’anti corps permettant de repousser la vaccination ?
    Je ne vois aucune étude à ce sujet .
    Merci de vos articles passionnant .

  2. patrick Vienne dit :

    Dans notre monde foufou, Merci pour vos conseils fort utile , continuez à nous permettre de vivre sans avoir besoin de médecins cordialement

  3. Christine PHILIPPE dit :

    Merci Monsieur pour vos précieux conseils

  4. Coyard dit :

    Merci infiniment. Je me contrains à la vaccination car j’ai bien compris que l’accès aux hôpitaux, cliniques et centres de soins serait difficile pour les non-vaccinés. Je vous précise en plus que j’ai eu un syndrôme de Guillain Barré avec un vaccin contre la grippe (bien entendu , auprès de mon médecin homéo : c’est « circulé il n’y a rien à voir ». Pas d’obésité, pas de diabète et pas d’hypertension : faites vous vacciner !).
    Ayant contacté la pharmacie Hildegard, cette dernière a refusé de me faire un envoi de son protocole compte-tenu que je n’étais pas un professionnel de santé. Il leur fallait un document à en-tête.
    Avec ce que vous écrivez, je vais compléter et effectivement poursuivre un mois après le vaccin.
    Pour le tube d’argile, il est prêt dans mon sac et vous venez juste de me convaincre qu’il faut que je le fasse.
    Encore merci à vous et espérons des jours meilleurs. JC

    • Joël dit :

      Bonjour!
      Il me semble (je suis médecin) que vos antécédents de Guillain-Barré sont un motif ABSOLU de contre-indication à cette injection soi-disant vaccinale: un certificat de contre-indication établi par votre médecin est plus que souhaitable. Mais il s’agit de votre santé…

  5. Dr Rueff dit :

    C’est la pharmacie GAL qui délivre le mélange de souches homéopathiques dont il est question

    • Cari dit :

      Bonsoir Docteur,
      Il y a un problème avec la pharmacie GAL. J’ai essayé de leur téléphoner plusieurs fois pour avoir le mélange homéopathique prévenant le COVID. Malheureusement, je tombe sur un répondeur et après cela finit par couper.
      J’ai essayé aussi à la pharmacie des Archers, là c’est l’attente trop longue, et il faut rappeler.
      J’ai envoyé un email à la pharmacie Hildegard (j’attends la réponse).
      Avez-vous une solution ? Car ce mélange homéopathique est très important à avoir le plus rapidement possible.
      Merci.
      Mes sincères salutations.

  6. Dominique L dit :

    Bonsoir, merci infiniment pour ces précieux conseils. Travaillant en milieu hospitalier et ayant des risques de thrombose, je vais essayer de tout faire pour ne pas me faire injecter le « Pfizer ». En tout cas si je ne peux pas y échapper, j’appliquerai votre protocole à la lettre, en espérant pouvoir trouver tous les remèdes homéopathiques préconisés (j’habite à la Réunion, dans l’océan indien). Est ce que le vaccin à base de protéines recombinantes de Sanofi, dont la mise sur le marché est prévue au 3ème trimestre 2021, pourrait entrainer également des risques de thrombose ? Encore merci à vous pour vos conseils qui sont une mine d’or

  7. marie-renée Vienne dit :

    Bonjour,
    sur le même thème vous écrivez 2 textes différent lequel est bon,
    Mais le plus important à ce stade est de commander, en dilution 200K, des « isothérapiques » du vaccin que l’on va vous injecter. Il s’agit de dilution homéopathique du vaccin. Vous en prendrez une dose la veille du vaccin, et une seconde dose 28 jours plus tard ou la veille de la seconde dose.
    l’isothérapique du vaccin : 1 dose en 200K rapidement après la vaccination, puis 1 dose en MK 7 jours plus tard, et ensuite 1 dose en XMK 14 jours plus tard ;
    mais ou se procurer l’isothérapique de pfizer?
    cordialement

  8. DUMONT dit :

    Merci Docteur pour toutes ces lettres que je garde précieusement. Vous m’avez soignée il y a 35 ans je ne vous oublie pas…
    Bienqu ‘ âgée de 77 ans je ne me vaccinerai pas contre le covid ayant trop de problèmes de type inflammatoire vasculaire et allergique.
    Vous donnez pour les personnes qui vont se faire vacciner des remèdes de prévention en homéopathie. Sont-ils identiques pour moi non vaccinée en prévention du covid ? (Mon état vasculaire étant toujours préoccupant). Quels sont les produits essentiels à prendre et commander (mélange de souches diluées à la 200e dilution K, les isothérapiques du vaccin)?
    Le docteur Ode homéopathe aujourd’hui décédé m’avait prescrit un vaccin homéopathique pour le H1N1 à la pharmacie des arches. Aucun docteur homéopathe ne me suis actuellement. Je ne me réfère qu’à d’anciennes ordonnances du docteur Ode ou à vos lettres.
    Je vous saurais gré de me répondre car beaucoup de personnes sont dans ma situation et profiteront de vos conseils.
    Merci infiniment
    M.D.

  9. Helene Blaisot dit :

    Article très intéressant et documenté, comme toujours, merci de nous envoyer cette information impartiale et efficace.
    Une question me concernant à laquelle mon médecin m’a donné une réponse à laquelle j’ai du mal à croire. Peut être pourrez vous m’oter d’un doute : Porteuse d’un Klippel à la jambe G, j’ai en permanence des DDimères à 7/8000 ce qui est excessif, bien sur mais qui ne me posent aucun problème aigu. L’équilibre est sans doute fragile mais il existe. Ma médecin m’a affirmé que je ne risquai rien à me faire vacciner car les tromboses induites par le vaccin n’étaient pas du même type que celles prouvées par les DDimères élevés. Je ne peux pas l’imaginer et je ne suis donc pas pressée de me faire vacciner.
    Pourriez vous m’éclairer sur ce sujet ?
    Merci de votre réponse

  10. Marie-Charlotte Visciglio dit :

    Merci Docteur pour vos conseils rassurants pour ceux qui n’ont pas d’autres choix que d’être vaccinés. C’est le cas de ma fille, qui ne souhaite pas le vaccin mais……

  11. Michel dit :

    Bonjour,

    La pharmacie GAL délivre t-elle les isothérapiques du vaccin aux particuliers ?
    Et en cas de microbiote un peu inflammatoire (helicobacter pylori en 2018 traité, mais des intestins encore fragiles), quels conseils me donnez vous ?
    Cordialement

  12. Filleul Anne Catherine dit :

    Bonsoir docteur

    Merci infiniment pour les remèdes homéopathiques de prévention ! Que je vais tâcher de me procurer pour les mettre en application (vaccination prévue vers début septembre, malgré des fragilités neurologiques…pas le choix !).
    Que signifie 1 dose MK et 1 dose XMK ?
    Cordialement, Anne Catherine Filleul

  13. Catherine dit :

    Merci Dr Rueff pour toutes ces précieuses informations que vous nous offrez, que l’on se fasse vacciner ou pas.

  14. Anne-Th dit :

    Grand Merci Dr Rueff !
    Oui…. enfin je retrouve des conseils qui me re connectent à des repères de soins Vitaux, essentiels, qui m’ont été si précieux il y a quelques années…Quand nous sommes touchés par un souci Auto Immun ouvrant à une panoplie de chronicités de perturbations et hyperréactivités… diverses … l’attention au présent est vitale…alors que le stress devrait être Grandement limité !!! bien des questions n’ont pas de réponses….au quotidien… Patience, calme, respirations – relaxation, Etirements, QI Qong, bonne hygiène alimentaire, mentale, méditative… Gratitude pour vos conseils riches de Sens….et d’Humanité… .

  15. patrick Vienne dit :

    c’est bien beau de proposer de lisothérapique du vaccin : 1 dose en 200K sauf qu’il n’existe pas d’isothérapie vaccin pfizer si vous avez une adresse mettez la en ligne!

  16. Giraud dit :

    Merci cher docteur pour vos bons conseils que j’apprécie d’autant plus que j’ai eu l’honneur de faire votre connaissance lors de mes consultations. Un autre conseille , mon fils sous trithérapie et dont les défenses sont en dessous de 100 doit se faire vacciner avec Pfizer, avez-vous un conseille en particulier ? Merci encore et cordialement. Mireille Giraud

  17. Valérie dit :

    Un grand merci Docteur, c’est rassurant et précieux un vrai médecin comme vous. Le serment d’hippocrate prend toute sa valeur avec un praticien comme vous. Avec toute ma reconnaissance

  18. Khenkine dit :

    Cher Docteur Rueff!
    Ne pouvez-vous pas nommer le mélange de souches diluées à la 200e dilution korsakovienne.
    Sur référence (4) j’ai trouvé que c’est la pharmacie GAL, mais la réponse est automatique et après bip sonores.
    Merci d’avance.

    Cordialement,
    Natalia

  19. Dubois dit :

    Bonjour Docteur Rueff
    Pour la vitamine D
    Vous parlez de 100 ng/ml
    Mais ne serait-ce pas en nmol/l
    J ai un doute
    Merci beaucoup pour tous vos conseils

  20. Claude dit :

    Merci docteur de cet article, mais au vue de ce que vous listez il est affolant de voir tous les effets indésirables envisageables pour une  » vaccination » qui n’en est pas une et qui est un protocole en cours d’essai. Je suis pharmacienne retraitée et absolument scandalisée. Messieurs, mesdames réveillez vous ! Il s’agit de notre santé !!!!

  21. FREDERIQUE BRAGUIER dit :

    J’ai tenté de retrouver les chiffres que vous indiquez sur les effets indésirables et décès de la vaccination sur le lien source de l’ANSM, je n’ai pas su retrouver ce que vous citez. Pouvez-vous m’indiquer comment vous avez eu ou calculé ces chiffres ?
    Merci de ces conseils pour se protéger de ces effets.

  22. JEAN GARABOUX dit :

    Vous êtes de très grande précision dans les plus petits détails.
    c’estavec l’âge, vous n’êtes pas le seul, qu’on peut prendre du temps et du recul.
    Il est malheureux que les gens actifs soient dévorés par le temps, n’ayant pas possibilité de s’intéresser aux questions primordiales de la vie.
    Les retraités ont possibilité de s’intéresser à ces questions et c’est la raison pour laquelle, eux aussi, n’ont pas assez de temps.
    Merci di fond du coeur.

  23. Filleul Anne Catherine dit :

    Bonjour,

    Merci pour ces précieux conseils, presque introuvables ailleurs, et peu connus de la plupart des médecins s’ils ne sont pas homéopathes !
    Qu’est-ce qu’une dilution MK, et une dilution XMK ?
    Cordialement.

  24. L. dit :

    Bonjour, il est impossible d’avoir l’isothérapie du vaccin (homéo) sans ordonnance malheureusement. 🙁 Que faire ?

  25. Cari dit :

    Bjr, encore un article très intéressant. J’ai essayé de contacter les pharmacies GAL et Archers pour la préparation homéopathique en prévision du COVID. Impossible depuis 3 jours. Pas sérieux. J’ai envoyé à la dernière Hildegard un email pour demander s’ils font la préparation. J’attends la réponse. Mais si je n’ai pas de réponse, c’est à désespérer. Et puis-je faire ma préparation moi-même en acheter chaque tube de granule et prendre une granule de chaque en même temps, une fois sur 2 ???

  26. Anna Fantoni dit :

    Bjr très intéressant mercibcp.
    Mais si jai déjà la covid a part le repos je prend quoi svp?

  27. BUCHLER dit :

    Bonjour,
    J’ai lu avec intérêt vos conseils que je vais appliquer pour les compléments alimentaires. Seulement je souhaiterais savoir si je peux prendre plusieurs compléments en même temps. D’autre part je suis âgée de 73 ans, pas encore vaccinée , car j’ai peur de ces nouveaux vaccins ARN. Mais j’ai des comorbidités (hypertension – plusieurs pneumonies – problèmes digestifs ; hernie hiatale, syndrome colon irritable et beaucoup d’acidité.
    Je vais donc me faire vacciner en septembre contrainte et forcée mais pouvez vous me conseiller ; PFEIZER ou MODERNA, car j’ai peur des effets secondaires MERCI

  28. BRIGITTE VEISSID dit :

    Bonjour Docteur et merci pour vos conseils.
    J’étais moi aussi une patiente du Dr ODE malheureusement trop tôt décédé. J’ai 79 ans et travaille toujours en tant que Thérapeute et me sens dans l’obligation de me faire vacciner .Je n’ai aucun problème de santé .
    j’ai compris que je devais prendre 1 dose en 200K avant puis une 2e dose juste après; puis 1 dose en MK 7 j après et 14 j après 1 dose en XMK ….
    mais arrive la 2éme injection du vaccin faut-il recommencer tout ce protocole ?
    Merci de me répondre rapidement ma 1ère injection a lieu ce jeudi (j’ai pu avoir tous les isothérapiques à la pharmacie de Archers).
    Encore un grand MERCI

  29. Dr Rueff dit :

    XMK … ce sont des hauteurs de dilutions korsakoviennes. Oui il faut reprendre le protocole à chaque injection;
    Les pharmacies citées dont les archers délivrent sans ordonnance

  30. Bare dit :

    Merci Dr Rueff pour tous vos conseils et soutiens.
    Est ce tout nouveau, mais je viens d’essayer ce matin avec les archers. Ordonnance obligatoire, m’a t’on dit.
    Ont ils réfléchi que de nos jours, il vaut mieux se couvrir,
    Je vais retenter ma chance.

Répondre à Anne-Th Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CES DÉCOUVERTES QUE VOUS DEVEZ ABSOLUMENT CONNAÎTRE

Ce fabuleux livre a changé la vie de milliers de personnes…

…Et pourtant il est INTROUVABLE dans le commerce.

Recevez EN CADEAU chez vous ce livre au format papier.

45 percées historiques de santé naturelle sur les sujets suivants : cancer, arthrose, Alzheimer, prostate, hypertension, cholestérol, Parkinson et bien d’autres encore…